Et plus encore !

Imagerie de la fonction sphinctérienne

Jean-François Lapray et Henri Damon


Pour télécharger le fichier pdf --->

J.-F. Lapray et H. Damon

Introduction

Apprécier la fonction sphinctérienne urinaire et anale en imagerie est difficile car, d’une
part, l’analyse morphologique du sphincter ne reflète pas systématiquement sa fonction, en particulier sur le plan urinaire, et, d’autre part, l’imagerie dynamique illustre un processus complexe où l’intervention de la fonction sphinctérienne n’est pas isolée.
Si les mêmes méthodes d’imagerie (échographie, IRM et radiographie) s’appliquent
à l’étude du sphincter urinaire et du sphincter anal et à leur fonction, les conséquences diffèrent dans l’appréciation des lésions constatées quant à la valeur clinique qui leur est couramment accordée.
Nous étudierons d’abord la fonction sphinctérienne urinaire, en dehors des cas neurologiques, que nous limiterons à la femme, du fait de la fréquence de l’insuffisance sphinctérienne par rapport à l’homme (chez qui celle-ci est généralement iatrogène).
Puis nous envisagerons la fonction sphinctérienne anale.

PDF - 1.7 Mo
Imagerie de la fonction sphinctérienne